333 idées pour enseigner au quotidien (Nathan)

J’ai récemment été contactée par les éditions Nathan, qui souhaitaient m’envoyer un exemplaire du livre 333 idées pour enseigner au quotidien. Cet ouvrage, écrit par Sébastien Mounié, inspecteur de l’Éducation nationale, compile plus de 300 idées pour aider les jeunes enseignants (en priorité) à débuter dans le métier. L’avis qui suit n’engage que moi, bien évidemment 🙂

En tant qu’instit’ débutante, je suis toujours friande de bons conseils ou d’idées concrètes pour m’aider dans mon travail. Aménager sa classe, penser les évaluations, gérer les comportements difficiles… Bref, je me suis donc plongée avec attention dans ce petit manuel.

Les conseils sont répartis en 3 chapitres : avant la classe, pendant la classe, après la classe. Parce que NON, notre métier ne se résume pas aux 24 heures passées devant les élèves ! 🙂

L’auteur propose tout d’abord des outils pour aborder sereinement la pré-rentrée, la découverte de la classe et des nouveaux collègues, la création d’un emploi du temps… Si tu es complètement flippé(e), cette partie peut effectivement être rassurante la première année. Cela dit, pas de solution miracle non plus : je vois plutôt ce premier chapitre comme un pense-bête qui te permettra se savoir où tu mets les pieds, sans rien oublier.

Par la suite, l’auteur propose des idées pour travailler efficacement avec les élèves : un aménagement de classe adéquat, la construction d’un climat de classe serein, des interactions efficaces avec les enfants… Bref, il y a tout un tas de petits paragraphes qui couvrent de nombreux sujets. Ce qui est chouette, c’est que l’auteur semble avoir une vision assez « vraie » et moderne du métier d’enseignant (ce qui n’est pas le cas de tous les inspecteurs) ; on sent qu’il parle souvent de situations vécues.

Néanmoins, le discours « bien rodé » de l’Éducation nationale n’est pas loin. Par exemple (et c’est tout bête) je n’apprécie pas que l’on me dise de relire « plusieurs fois » les programmes sur mon temps libre. Je passe déjà plus de 50 heures/semaine à bosser, j’ai aussi envie de sortir la tête de l’école de temps en temps 🙂 J’ai aussi un peu de mal avec cette injonction à l’empathie, cette bienveillance forcée qu’on veut nous faire gober à tout bout de champ. Spontanément, je crois que nous faisons tous (ou presque) preuve de bienveillance et d’empathie avec nos élèves, notamment ceux aux comportements perturbateurs. Je ne vois pas l’intérêt de nous le rappeler systématiquement, à part pour respecter les « mots-clefs » du moment, qui perdent peu à peu leur sens quand on voit les moyens misérables mis en oeuvre pour aider ces élèves et leurs enseignants. Mais bon, passons.

En résumé, je crois avoir un avis en demi-teinte. C’est un ouvrage que je pourrais conseiller à un(e) enseignant(e) débutant(e) qui est un peu inquiet(e) de faire sa première rentrée. Certains conseils sont pertinents et j’ai glané quelques idées sympas à mettre en oeuvre dans ma classe. D’autres idées sont, à mon sens, assez « lisses » et enfoncent des portes ouvertes… sans être utiles sur le terrain.

→ Un article sur cet ouvrage est disponible sur le site de VousNousIls.

Dans le même style, et pour davantage de « concret », je choisirais plutôt Réussir sa classe tous les jours ou presque ou encore l’excellent Manuel du jeune enseignant.

Bonnes lectures ! ❤ 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s