Les nouveaux programmes intriguent nos voisins européens

Les nouveaux programmes traversent les frontières et soulèvent de nombreuses interrogations chez nos voisins européens.

En Italie, La Stampa voit cette réforme comme le reflet d’un mal-être plus profond, lié à la « crise des migrants » que la France traverse actuellement. Ces nouveaux programmes seraient l’occasion, pour notre pays, de retrouver sa « grandeur perdue ».

Cette réforme, explique Cesare Martinetti, éditorialiste du journal, c’est tout à la fois “une réponse à la Soumission dénoncée par Michel Houellebecq” , à la “bataille culturelle d’un intellectuel comme Alain Finkielkraut” et plus généralement à l’accusation de la droite “d’avoir dénaturé l’identité d’une nation en cédant au conformisme. […] Ce qui indique que “derrière la bataille sur l’école se cache en réalité la vraie question d’actualité : le rapport aux grandes migrations qui agitent l’Europe”, conclut La Stampa. “Paralysée” par le fantasme de Marine Le Pen, la classe politique française préfère louer la grandeur de la nation plutôt que s’aventurer sur un terrain miné où le FN risquerait de prendre l’avantage. “En somme : dictée, écriture, étude historique de la grandeur* française – très bien. Mais pour dire quoi ?”

À lire sur Courrier International.  

Le Frankfurter Allgemeine, journal allemand, déplore quant à lui la faible place accordée à la langue de Goethe ainsi qu’aux langues mortes.

Lire l’article complet (en allemand).

Intitulé « Laïcisme et morale à la place du latin et de l’allemand », l’article indique que ces disciplines sont sacrifiées au nom d’une démocratisation de l’école qui souhaite abolir un certain « élitarisme »

Lire cet article de Vous, nous, ils pour un court résumé des visions étrangères sur la réforme .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s